+41 21 623 00 23 finance@enfinconsulting.ch
Avec Enfin ! vos finances deviennent simple.
Les bénéfices d’un directeur financier externe pour une entreprise

Les bénéfices d’un directeur financier externe pour une entreprise

Votre PME est en croissance ou fait face à des changements et vous devez surveiller de près la rentabilité et structurer l’entreprise davantage pour lui permettre d’atteindre son plein potentiel.

Toutefois, en tant que chef d’entreprise, vous souhaitez vous concentrer sur vos forces, votre responsabilité commerciale et/ou la gestion de votre équipe ?

Une solution efficace est d’externaliser la direction financière de votre entreprise.

 

Par rapport à la taille de votre entreprise, l’embauche d’un directeur financier ou CFO conventionnel peut être prématuré et onéreux. Toutefois, rien ne vous empêche d’avoir recours à un directeur financier externe sur une base à temps partiel ou ad interim.

L’ajout graduel de ce directeur financier externe vous permet d’optimiser la rentabilité de votre entreprise sans vous engager à long terme, tout en ajustant le cahier de charge à fur et à mesure du temps.

Qu’est-ce que fait un directeur financier pour vous ?

 

L’objectif d’un directeur financier est de soutenir le développement de l’entreprise et d’optimiser les résultats financiers de cette dernière. Pour cela, il regardera aussi bien le fonctionnement interne de l’entreprise que l’environnement.

Il assure tout d’abord le bon fonctionnement de la gestion financière quotidienne de l’entreprise. Il surveille donc la comptabilité de l’entreprise, ainsi que la gestion de la trésorerie.

Mais un directeur financier ne s’arrête pas là. Afin d’augmenter la rentabilité, il créé un cadre de planification financière et de suivi : budgets, prévisions financières sur 3 à 5 ans, plan d’affaires de l’entreprise et un suivi régulier grâce à des tableaux de bord, KPI, etc. Ces outils lui permettent de fixer des objectifs réalistes pour l’entreprise et de concrétiser des plans d’actions, tout en chercher les sources de revenus les plus rentables et en maitrisant les coûts. Il surveillera les projets de lancement de produit/service et d’innovation, et cherchera le financement optimal si nécessaire.

Le directeur financier optimisera aussi les processus financiers et instaura des contrôles internes. Il sera une ressource idéale pour préparer vos négociations avec des clients ou des fournisseurs et pour développer une politique salariale.

Cahier des charges d'un Directeur Financier CFO

Le directeur financier regarde aussi l’influence de l’extérieur sur les résultats de l’entreprise. Il est toujours à jour sur les éventuelles modifications intervenues dans l’environnement économique, concurrentiel et réglementaire.

 

Engager un directeur financier externe vous permettra de passer de la réaction à l’anticipation pour votre entreprise. Grâce à un directeur financier sur mesure vous avez une solution flexible, permettant d’adapter le cahier de charges selon les besoins de votre entreprise. Ces besoins peuvent diverger considérablement entre un PME relativement petite, une start-up ou une grande entreprise.

 

La direction financière sur mesure est notre spécialité chez Enfin ! Finance. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information sur nos formules.

Intérêts de l’analyse financière

 

L’analyse financière d’entreprise permet de donner une vision synthétique de la situation de la solvabilité de l’entreprise, sa rentabilité et ses perspectives. Elle permet de comprendre beaucoup de choses sur le fonctionnement de l’entreprise et de prendre les meilleures décisions ; que ça soit lié au pilotage de l’entreprise, à la stratégie et positionnement de l’entreprise, aux investissements fait par l’entreprise et/ou au financement même de ces activités.

La réalisation d’une analyse financière n’est pas qu’une simple étude des comptes de l’entreprise, mais un travail beaucoup plus large. L’environnement de l’entreprise est aussi pris en compte.

Plus précisément les points suivants rentrent en compte : le secteur économique de l’entreprise, son positionnement par rapport à ses concurrents, ses points forts et ses points faibles. Et bien sûr la stratégie adoptée par l’entreprise pour évoluer sur son marché : Qui est le client cible et quelle est la proposition de valeur du produit ou service ? Est-ce un marché profitable ? Quel est la chaine de valeur ? Comment l’entreprise distribue ses produits ou services ?

Ces perspectives permettent de mieux comprendre les états financiers de l’entreprise, la construction du résultat et la création de la valeur.

Une analyse financière nécessite donc d’avoir une bonne connaissance du marché visé et des compétences particulières en analyse financière. Devant l’enjeu que cette analyse peut représenter, l’accompagnement par un professionnel est donc vivement recommandé.

 

Les clients nous demandent des analyses financières dans les cas suivants :

 

A-Pour un agrandissement, nouveau produit, investissement, etc. 

Dans ce cas, l’analyse va permettre de prendre la meilleure décision, d’évaluer les risques de vos projets, de comparer les choix financiers qui sont à votre disposition et surtout de prévoir la réussite de vos futurs actes. Pour cette dernière partie, l’analyse de la ‘valeur actuelle nette’ des flux de trésorerie va permettre de choisir les pistes les plus rentables et le financement adéquat du projet. Cette étude s’impose d’autant plus dans le contexte incertain et hautement concurrentiel actuel.

On commence alors par une analyse de sensibilité menée à partir des différents risques encourus par le projet. En autres termes, quels facteurs vont influencer le résultat du projet et dans quelle magnitude ? On construit ensuite plusieurs scénarios financiers ou simulations basées sur ces analyses de sensibilités. Ces derniers permettront de définir la stratégie et de se préparer aux différents degrés de succès en répondant sur la question : que se passe-t-il avec mon résultat si… ?

Six grandes étapes sont distinguées dans l’évaluation des projets d’investissements : l’identification du produit, les études préalables, la faisabilité, l’évaluation financière, l’évaluation économique et la décision d’exécution.

L’évaluation financière est bien plus que seulement une planification prévisionnelle, puisqu’elle va faire une recherche sur la viabilité. L’évaluation économique quant à elle, se rapporte sur le point de vue de la collectivité du projet. Son ambition est de valoriser les effets du projet sur son environnement, afin de les intégrer aux différents critères de décision.

 

B-Lorsque leur marge bénéficiaire est en déclin et/ou lorsque le marché est très tendu

Dans ce cas, l’analyse va surtout se concentrer sur le diagnostic économique. Les principaux éléments du diagnostic économique sont : l’étude de marché sur lequel évolue l’entreprise (renseignements sur le secteur, les concurrents, les risques et le potentiel du marché). Mais aussi s’il y a des améliorations possibles aux éléments à ‘l’intérieur’ de l’entreprise. Notamment grâce à l’analyse de la production de l’entreprise : Comment se crée la valeur ? Comment l’entreprise s’est organisée ? Et aussi par l’analyse de la distribution : Comment l’entreprise distribue ses produits ou ses services ?

L’élément suivant est le diagnostic financier des comptes qui a pour objectif de mieux comprendre le résultat financier afin de pouvoir influencer la rentabilité de l’entreprise : analyse de la marge (par différents segments dans l’entreprise si elle a des activités distinctes), création et évolution du chiffre d’affaires, le détail des immobilisations, les méthodes de financement utilisées, …

 

C-Lors d’une croissance accélérée

Dans ce cas, il s’agit surtout de limiter les risques, de faire les bons choix au bon moment et de gérer la trésorerie. L’analyse va dans ce cas être un mélange des deux méthodes précédentes car le risque est de diluer la marge avec les investissements qui sont nécessaires pour assurer la croissance. On doit donc s’assurer de garder la marge bénéficiaire, mais aussi d’être dans un marché profitable et de se financer d’une façon efficace.

 

Une analyse financière tenue à jour va permettre la meilleure décision en tout temps et d’avoir une vision très claire de la solvabilité de l’entreprise, de sa rentabilité et de ses perspectives.

 

C’est pourquoi Enfin! Consulting vous propose ses services pour l’analyse financière de vos projets d’investissement ou de lancement de produit ou si vous cherchez à augmenter vos marges. Nous apportons un œil extérieur et expert, au travers d’un mandat court ou d’une direction financière à temps partiel pour une plus longue durée.

C’est avec plaisir et passion que nous vous répondrons.

Pourquoi établir un budget ?

Le budget prévisionnel dans une PME

Qu’est-ce qu’un budget prévisionnel ?

Avant de commencer, redéfinissons ce qu’est un budget prévisionnel. C’est un outil de pilotage par excellence. Ce n’est pas un exercice purement mathématique qui est fait une fois par année, et qui est rangé au fond d’un tiroir par la suite

Comment le mettre en place ?

Il s’agit tout d’abord de fixer un objectif à atteindre. Grâce à un état détaillé des dépenses et des revenus attendus pour l’année en cours, répartis sur une base mensuelle, cet objectif peut être vérifié. Est-il réaliste ou pas ? Que faut-il mettre en place pour le réaliser ? Avons-nous suffisamment de ressources pour la croissance prévue ou à l’inverse, avons-nous un creux à remplir pour occuper notre capacité.

En analysant à la fin de chaque mois l’écart entre ce qui était prévu et les chiffres réels, vous pourrez vérifier vos hypothèses et mettre en place des mesures de correction promptement si nécessaire.

En révisant votre budget régulièrement et en l’ajustant au besoin, vous aurez une représentation précise des finances de votre entreprise.

Les avantages du budget prévisionnel

L’établissement d’un budget efficace vous permet de :

  • réfléchir en amont à l’objectif que vous voulez fixer ;
  • concentrer les efforts de vos ressources sur cet objectif ;
  • prévoir les revenus et les dépenses à venir ;
  • déterminer un plan d’actions visant à atteindre le résultat financier souhaité de votre entreprise ;
  • veiller à avoir assez de trésorerie pour couvrir les dépenses futures ;
  • améliorer votre marge bénéficiaire ;
  • reconnaître les occasions d’améliorer votre efficacité et votre productivité ;
  • prendre plus facilement des décisions stratégiques pour votre entreprise (par exemple, quand lancer un nouveau produit sur le marché) ;
  • planifier l’activité sur le moyen terme ;
  • maitriser les paramètres qui influencent sur le résultat.

 

Un budget bien organisé doit être fondé sur des chiffres et des hypothèses réalistes, et il est important de les valider régulièrement.

 

Si vous voulez que votre entreprise soit prospère et réactive dans le climat compétitif d’aujourd’hui, un budget prévisionnel est un outil performant.

 

Alors, n’hésitez pas à vous faire aider par un expert. Enfin! Finance vous répondra avec plaisir.

Piloter son entreprise grâce aux tableaux de bord

Tableau de bord de gestion des finances d'entreprise

 

Pour piloter une entreprise, il faut en maîtriser toutes les données, s’assurer de la bonne circulation des informations et faire en sorte que chaque service ait en sa possession les éléments nécessaires à son bon fonctionnement.

C’est pourquoi, il faut mesurer toutes les performances de cette entreprise. Cette notion de performance est fonction des objectifs poursuivis : amélioration de la rentabilité, de la qualité du service, réduction des délais, croissance… Et pour effectuer ces mesures, les tableaux de bords sont indispensables.

Deux types de tableaux de bord pour une entreprise

Il y a deux types de tableaux de bord dont une entreprise a besoin :

– le premier type sont les tableaux de bord « rétrospectifs» (« lagging dashboards » en anglais). Ils permettent de donner l’état des lieux synthétique de l’entreprise, d’un service ou un projet à un moment donné. Ils sont nécessaires pour le suivi des résultats et pour comprendre les dynamiques dans les données de l’entreprise. Ces tableaux de bord sont un outil d’aide à la décision très important et remplissent plusieurs rôles :

. c’est un système d’alerte : ceci permet de détecter rapidement des écarts entre ce qui est prévu et ce qui se passe réellement

. c’est un déclencheur d’actions : il permet de réagir rapidement et de prendre les mesures nécessaires lors d’écarts

. c’est ensuite un outil d’apprentissage : car il permet de tirer des conclusions sur les écarts constatés, mais surtout de mettre en place des actions pour corriger le tir

. c’est la base pour des prévisions plus justes : comme les synthèses et la compréhension qui en découlent, ils permettent de se projeter en avant et d’avoir ainsi des informations pour établir ses prévisions.

Ce type de tableau de bord permet donc au chef d’entreprise d’être réactif en cas de problème et de prendre des décisions en s’appuyant sur des éléments objectifs.

– le deuxième type viendra complémenter le premier type ; ce sont les tableaux de bord « anticipatifs » (« leading dashboards » en anglais). Leur but est de suivre certaines mesures qui vont influencer le résultat de l’entreprise, de permettre de contrôler la réalisation des objectifs fixés et de prendre les décisions nécessaires. Le choix des indices de performance est primordial et unique à chaque entreprise, c’est pourquoi il doit être effectué par un professionnel du domaine financier. Ils permettent indéniablement de pouvoir réagir rapidement quand leur suivi est régulier et de réaliser les actions correctives qui s’avèrent nécessaires. Ces indicateurs peuvent se porter sur l’activité globale de l’entreprise ou sur un processus très précis :

. pour une entreprise avec des résultats qui fluctuent et qui a beaucoup de main-d’œuvre, un tableau de bord pourrait se focaliser sur la marge mensuelle, la trésorerie et une mesure de chiffre d’affaires par salarié par exemple

. pour une entreprise en croissance, le taux de conversion des prospects pourrait être crucial

. pour une autre entreprise, ce pourrait être de porter plus d’attention sur le taux d’absentéisme ou le niveau de l’inventaire.

Elaboration d’un tableau de bord pour votre gestion financière

L’élaboration d’un tableau de bord au sein d’une entreprise constitue une démarche essentielle car il représente bien plus qu’un outil de pilotage, c’est aussi un outil de management.

 

Pour réussir votre pilotage d’entreprise et l’établissement de vos tableaux de bord, Enfin ! Finance offre deux types de service :

  • un mandat à court terme qui peut être relativement spécifié pour ce service en question.

L’élaboration d’outils de suivi tels que les tableaux de bord permettra un diagnostic économique et financier de l’entreprise afin de voir les atouts et les points sensibles de celle-ci. Avec les observations qui en découlent, nous regardons avec vous les objectifs réalistes à atteindre. Et enfin pour atteindre les objectifs définis, nous vous apportons des conseils concrets sur les projets à mettre en place ou pistes à suivre et surtout quels indicateurs à utiliser.

Les tâches que ce directeur financier peut assumer sont très diversifiées. Il peut par exemple assurer la gestion financière quotidienne de l’entreprise (contrôle et optimisation des coûts pour augmenter la rentabilité ou divers rapports financiers et opérationnels de l’entreprise). La mise en place des tableaux de bord et le suivi font partis de la base de la collaboration.  Une collaboration à long terme permet d’effectuer des suivis réguliers du budget et des chiffres réalisés et/ou encore de mettre à jour le plan d’affaires de l’entreprise.