+41 21 623 00 23 finance@enfinconsulting.ch
Avec Enfin ! vos finances deviennent simple.

Au moment de créer un nouveau projet, un nouveau département ou une nouvelle entreprise, vous ne voulez pas évaluer d’emblée sa rentabilité ? Voici quelques points de repère pour savoir comment s’y prendre.

Définir le chiffre d’affaire à moyen-long terme

Il semble simple de le faire : c’est un calcul mathématique non ? Nombre de clients * le prix qu’ils vont nous payer… Ah ! Alors comment estimer le nombre de clients ? C’est toujours une bonne idée de commencer par une mini « étude de marché » pour faire une projection financière. Cette réflexion permettra de déterminer le marché total, d’estimer sa consommation, et ainsi de peaufiner le public cible et ses besoins. Sur ce, nous estimerons la part de marché que nous souhaitons conquérir/que nous pensons pouvoir détenir et surtout avec quelle proposition de valeur ou modèle de prix.

Faire jouer les modèles d’affaires

À partir de là, nous jouons avec les différentes propositions de valeur (le produit ou le service sera-t-il vendu, loué, proposé sous forme d’abonnement par exemple). Chaque modèle aura un schéma de revenus et de charges différent. Le but est de trouver non seulement un équilibre profitable entre les revenus et les charges (plus investissements), mais surtout LA proposition de valeur qui … crée le plus de valeur ajoutée pour les clients ET pour l’entreprise (comme elle arrive à fidéliser les clients et donc à générer un revenue durable).

Calcul de la profitabilité et de la rentabilité

Calcul de la rentabilité d'un projetCela revient à faire une projection du « pertes et profits » sur plusieurs années et à savoir à quel moment le projet pourra dégager un profit et à avoir des flux de trésorerie positifs. Souvent, les premières années se font à perte, puis le flux de trésorerie positif s’installe. L’investissement initial nécessite un peu de temps avant d’être « rentabilisé ».

Nous allons calculer aujourd’hui la valeur de ces flux de trésorerie futurs ou calculer ce qui s’appelle dans le jargon un VAN, Valeur actuelle nette ou plus couramment dans le terme anglais NPV, Net present value. Cette dernière mesure permet de calculer la rentabilité par rapport aux investissements et de comparer plus facilement les différents choix. Elle va par exemple comparer ce que dégagera 25’000 CHF placé dans le projet plutôt que placé à la banque sur un compte épargne.

Vous avez vu, nous utilisons 2 termes distincts, rentabilité et profitabilité :

  • La rentabilité prend en compte l’investissement initial dans le calcul.
  • La profitabilité en revanche, ne considère que la marge bénéficiaire sans prendre en compte les efforts d’investissement.

Avant de se lancer dans un nouveau projet ou de lancer un nouveau produit ou service, veillez à limiter les risques en vérifiant si le marché preneur est suffisamment grand, en prévoyant plusieurs scénarios et en s’assurant que le projet soit profitable. C’est une démarche importante, dans laquelle nous pouvons vous aider dans cette démarche.  N’hésitez pas à nous contacter.

Liens